Bien informés

Il est temps de repenser la ville, et le bois semble trouver une nouvelle place dans les projets de construction du futur (proche).

Les enjeux écologiques poussent aujourd’hui les penseurs du monde de demain à envisager différemment nos lieux d’habitation. Malgré la position climato-sceptique du président américain Donald Trump, les Etats-Unis tentent aussi de trouver des solutions pour sauvegarder notre environnement. La taille des villes, de plus en plus vastes et denses, nécessite une approche plus écoresponsable, avec l’utilisation de nouveaux matériaux.

Le bois fait donc un retour en force dans les plans d’architectes urbains, notamment à Chicago où un projet de building à l’infrastructure bois est à l’étude. D’autres pays et d’autres villes ont déjà pris les devants : Stockholm, Londres, Vancouver avec des projets en cours de construction.

La France n’est pas en reste puisque pas moins de 36 immeubles en bois de plus de 50 mètres vont être construits ces prochains mois en France, dans 13 régions.

La portée écologique est réelle car le bois, en le stockant, se révèle un efficace piège à CO2 et son utilisation fait partie du plan de réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre dans le bâtiment d’ici 2020. De plus, les chantiers de construction de bois sont moins polluants que ceux utilisant le béton.

Il est intéressant de noter que la France occupe une place importante dans la lutte contre le réchauffement climatique, et que le secteur immobilier est directement concerné.

Pour en savoir plus:
Science et Avenir Wired